All-Ireland 2014

mercredi 15 février 2017

Le dernier tour de piste de Seán Cavanagh

La nouvelle flottait dans l'air depuis un moment. Seán Cavanagh l'a confirmé, cette saison 2017 sera pour lui la dernière sous le maillot des red hands.


Tyrone captain Seán Cavanagh. Photo by Oliver McVeigh/Sportsfile
Le capitaine de Tyrone, Sean Cavanagh

Le triple vainqueur du All-Ireland avec Tyrone (2003, 2005 et 2008) avait pourtant déjà affirmé l'an passé vouloir raccrocher avant de faire volte face le 1er novembre dernier, refusant de rester sur la terrible note de son exclusion lors du quart de finale perdu par les siens face à Mayo.

Le footballeur de l'année 2008 est désormais parfaitement serein avec l'idée de sa retraite inter-comté "Je suis certain de mon choix, le fait d'avoir arrêté une date me permet même de mieux profiter de mon rôle et d'aprécier d'autant plus chaque session d'entrainement", ajoutant "je sais bien que je ne retrouverai plus après cette camaraderie, ces moments là me manqueront" "Nous avons la chance ici (à Tyrone) de ne pas subir de clivages entre clubs, tout le monde est à 100% concentré sur la réussite de Tyrone".

Cavanagh affirme aussi vouloir être réglo avec ses co-équipiers et ne pas donner le sentiment de vivre sur une rente ou une réputation.
Conscient des limites imposées par le temps passant (il fêtera demain ses 34 ans), Cavanagh est clair "C'est en ayant tout ça à l'esprit que j'ai pris la décision de rempiler en 2017, si je n'étais pas en mesure de suivre le rythme de 4 ou 5 sessions par semaine, je ne l'aurais pas fait, mais je sais aussi que ce sera beaucoup plus difficile l'an prochain, je crains par dessus tout la saison de trop".

Le quintuple All-Star a également ré-affirmé sa confiance totale en Mickey Harte qui, selon lui, a encore énormément a apporter en tant que manager, et ce en dépit des hésitations du board local a le prolonger ces dernères saisons.

Revenant sur la critique récurrente pointant le faible nombre de points inscrits par Tyrone, notamment lors des grands rendez-vous, et son manque de talents devant, Cavanagh, qui a débuté sur le banc samedi à Croke Park, n'élude pas "Clairement, nous devons bosser notre efficacité devant. Samedi soir (contre Dublin en league), nous avons tiré 28 fois pour un bilan comptable de 1 but et 7 points, c'est trop peu et c'est probablement la clé pour prétendre aller au bout en championship"


Résultat de recherche d'images pour "sean cavanagh 2008"
Seán et son frère Colm soulevant la Sam Maguire Cup en 2008

Une sacré page à tourner pour lui comme pour le comté donc, Cavanagh est l'un des plus anciens joueurs du circuit en activité, avec 16 campagnes à son actif, il effectua ses débuts en 2002,  remportant cette année là, la première National Football League de l'histoire de Tyrone, et la conservant d'ailleurs l'année suivante.
Son palmarès collectif et individuel en senior parle de lui même,

3 fois vainqueur du All-Ireland senior (2003, 2005 et 2008)
2 fois vainqueur de la National Football League (2002, 2003)
5 fois vainqueur du championnat d'Ulster  (2003, 2007, 2009, 2010, 2016)

Meilleur joueur de la saison 2008
Meilleur joueur de la finale du All Ireland en 2008
5 nominations dans la All Star team de l'année (2003, 2004, 2005, 2008 et 2013)


Ces trois nominations consécutives dans la All Star team de l'année font d'alleurs de lui le seul joueur issu de la province d'Ulster avec le grand Peter Canavan (Tyrone) a avoir jamais réussi cette performance, et le premier milieu de terrain depuis Jack O'Shea (Kerry) au début des années 1980.
Résultat de recherche d'images pour "sean cavanagh tackle"
Le "tackle" controversé sur McManus en 2013


Joueur pour le moins "accrocheur", son fameux "tackle" (en réalité un quasi plaquage, donc illégal) sur Conor McManus lors du quart de finale du All Ireland 2013 remporté face à Monaghan, déclencha nombre de polémiques en raison de sa sanction par un simple carton jaune, et restera dans les esprits comme le déclencheur de l'adoption de la règle du carton noir, rentrant en vigueur dés le mois de janvier 2014.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire