All-Ireland 2014

jeudi 29 mai 2014

Shay Given, Gavin Duffy, retours aux sources.

Il semble que la mode soit au recyclage d'anciens joueurs de soccer ou de rugby en ce printemps 2014.

Gavin Duffy (32 ans, photo ci dessous), ancien rugbyman international (10 sélections) et capitaine de l'équipe du Connacht a décidé il y à peu, et en accord avec le  staff, de rejoindre le groupe du Mayo, comté dont il est originaire et avec lequel il brilla au poste de milieu dans ses jeunes années, disputant notamment une finale de All-Ireland minor en 99 (perdue contre Down).


Le manager James Horan vient d'affirmer à son sujet que même si ce dernier manquait encore de rythme et d'automatismes individuels et collectifs, sa volonté et son engagement couplés à un staff désireux de le faire progresser au quotidien, donnaient des résultats spectaculaires, et d'ajouter "c'est un gars vif et ambitieux, et tous les gars de Ballina (ville dont Duffy est originaire), présents dans le groupe vous confirmeront sa passion pour le jeu et le fait qu'il soit resté en contact avec certains d'entre eux durant ces année de joueur pro facilite son intégration et son leadership naturel est capital pour le groupe entier". Horan poursuivant encore,  "Il a été capitaine de son équipe durant plusieurs saisons, il faut être fait du bon métal pour arriver à cela année après année"
Duffy est actuellement testé sur tout les postes de 5 à 12 (à savoir du milieu défensif au milieu offensif).

L'ajout de Duffy au collectif se fait sur des bases "scientifique", et Horan de conclure "il est acquis que ces deux sports possèdent de nombreuses passerelles et que le pack de compétences communes et nécessaires pour exceller dans les deux sports, particulièrement au poste auquel il évoluait au rugby, laisse optimiste sur sa capacité à atteindre le plus haut niveau dans un délai court, il y à quelques réglages a effectuer mais nous sommes confiants".

Après Duffy, c'est Shay Given (38 ans), sommité du sport national qui est décidé à s'engager de façon plus active dans le monde de la GAA. L'ancien gardien de but de la sélection irlandaise aux 125 sélections, est en contact avancé avec Jim McGuinness et le staff du comté.
Shay Given évoluait en prêt à Middlesbrough jusqu'au mois de mars et fut nommé adjoint de Paul Lambert à Aston Villa,  club auquel il appartient.
Originaire du Donegal et grand supporter des équipes de sports gaéliques du comté, Given était présent ce dimanche au Celtic Park de Derry pour soutenir l'équipe.

Shay Given


"En fait il s'agit simplement de me mêler aux gars, d'échanger avec eux et le staff et , éventuellement de voir si je peux être d'un quelconque soutien", précise t-il.
Et d'assurer "c'est un échange, et dans tout les cas, j'ai bien plus à apprendre de Jim (McGuinness) et son staff que l'inverse".

Il semble que les premiers contacts entre Given et McGuinness datent de février 2013, les deux hommes ayant assisté ensemble au match entre le Celtic et la Juventus au Celtic Park de Glasgow.
L'ancien gardien international est également un ami proche de Pat Shovelin, coach des gardiens du Donegal, ce dernier avait d'ailleurs été invité par Given à suivre des sessions d'entrainement des gardiens de but d'Aston Villa.

Pour l'anecdote, Shay Given contribua en tant que gardien et alors âgé de...onze ans, à faire remporter son premier titre (toutes catégories d'âge confondues) à son club de Naomh Padraig en 1987 , battant Urris 0-6 à 0-3...

Toujours dans le cadre des croisements de codes, le jeune attaquant Kevin Feely, joueur de Kildare en catégorie minor et récemment sélectionné dans le groupe senior lors d'un match amical contre Tipperary, a choisi de privilégier sa carrière de joueur pro de soccer. Appartenant au club de Charlton, il a plusieurs offres et, après une période d'hésitation, devrait poursuivre en league one.


Pour finir, la liste des candidats aux titre de "hero of the future", à savoir le meilleur joueur U21 de l'année, est désormais connue.
Alan Cadogan (Cork), Cormac Costello et Conor McHugh (Dublin), Diarmuid Murtagh et Thomas Corcoran (Roscommon), Michael Argue (Cavan), figurent sur la shortlist parmi laquelle le jury, notamment composé de l'ancien joueur de Kerry, Tomas O'Sé, de l'ancien manager de Dublin, Paul Caffrey ou encore du journaliste de TG4, Micheal O'Domhnaill, devra faire son choix.
Le vainqueur recevra la somme de mille euros, ainsi que mille euros destinés à son club.

Voici pou rappel la liste des précédents vainqueurs

Année Joueur Comté
2013
Ian Burke
Galway
2012
Ciarán Kilkenny
Dublin
2011
Thomas Flynn
Galway
2010
Rory O'Carroll
Dublin
2009
Colm O'Neill
Cork
2008
Killian Young
Kerry
2007
Fintan Goold
Cork
2006
Keith Higgins
Mayo




mardi 27 mai 2014

Brittany Championship : Liffré retain his title !






Ayant pour habitude de faire découvrir l'actu du foot gaélique dans sa terre sainte qu'est l'Irlande, je me permet aujourd'hui, à l'inverse, de faire lumière sur les finales du championnat breton qui se sont tenues ce weekend à Ploumilliau (côtes d'armor), et...en anglais. compte tenu de l'origine du texte initial, le point de vue est quelque peu...liffréo centré, mais honneur au champion!

Merci à Antoine Thomet


At the end of the decisive final tournament of the 2014 Britanny League played in Ploumilliau  (Tregor) , the  Liffré's team triumphed against Rennes , winning his seventh consecutive title, standing up as the
logical favourites to be their own successors in the french championship finals in two weeks.

 Liffré first had to finish on the top of their qualifying group in which they faced  Kerné (Quimper) , Nantes, Brest and Vannes . No surprise in the first match, beating quietly Kerné  4-04 / 0-01 , choosing to rest some of their regulars . Those started their competition against Nantes, a team that had mishandled them at the last tournament. This time, no worries, Liffré won comfortably 2-6 to  1-1.  
Against Vannes , new easy victory without surprise with an excellent kicking efficiency  1-19/ 0-1, but a big concern happens with the injury of captain Antoine Duros , opening to the arcade, he was then evacuated to the Lannion hospital with the hope of being quickly operational and to play the end of the tournament. 
The final group mach against an overstrecthed Brest team, which has subsequently finished at the last place in the tournament ended on the score of 1-12/ 1-2.

Easily finishing in the 1st place of his group , Liffré moves towards the long-awaited final against the big rival and neighbours Rennes, who also dominated his group. Last obstacle for the 2 favorites: the semi-finals . Rennes came off badly , but managed to beat Nantes. At the same time , Liffré had the best on Guerande, 1-12 /  1-2 , and controlled his opponent despite some little defensive errors . And good news : Duros has recovered in time and reintegrated the team for the last gap.

On tied in points at the Brittany championship standing  before that day , and one week after the Brittany cup final won by the Renne's "geese" , the so expected final took place .  
And this Liffré vs Rennes kept all its promises , many spectators in the "Tregor" for this spectacular game were not disappointed.  Liffré took an early score by a point scored by Botrel . But just before halftime , some failures and a Rennes's goal put the champions in trouble , Rennes were leading 3-1 at the break, despite a clear Liffre's boars domination. 
 In the second half , Liffré persists and imposes its law,  Rennes is exceeded in the middle facing the pair Duros - Durrmann and Botrel adding points for Liffré which takes off .  
Solid in defence, hardworking in midfield, the boars hold fast, just like Yoann Kersuzan and Rennes will never get back into the game.
A final goal from Vincent Durrmann, who litterally flies over debates, sealed the match (victory 3-02  to 1-02) and ensure them a seventh brittany champions title in a row! eighth in the history of a club who has just celebrated his 10th anniversary.

Next step now for the gaelic football section of the "Entente Gaélique de Haute Bretagne" and next title to retain, the french championship finals to be held in Clermont-Ferrand on the 7th of june where they will face Paris, Toulouse, Bordeaux (from the french federal league) ,Rennes and Nantes (from the brittany side).

Liffré will target a second national title in a row, knowing that they were last year the first team to be entitled without any irish player in its ranks .

Until then ,boars can enjoy this title and recover from all the emotions after this well-organised tournament in Ploumilliau and a party who concluded this wonderful day (with a traditionnal irish night).

 Thank you once again to Antoine Thomet (from the EGHB Liffré) for the original review.

the 2014 french finals promotion poster




lundi 26 mai 2014

Donegal, retour vers le futur?

"Back to the basics" , cette phrase résume à celle seule la prestation de Donegal au Celtic Park hier après midi, à moins qu'un "back to the future" soit plus approprié...


Jim McGuinness et son capitaine Michael Murphy savourent ce matin un succès incontestable et une qualification en demies aux allures de place en finale tant le futur adversaire (Fermanagh ou Antrim) ne représentera pas, à priori, un obstacle de taille.
Les critiques n'ont évidemment pas tardé, fustigeant cette défense "blanket" et ce style dur, rugueux, étouffant l'adversaire tel l'araignée piégeant sa proie au coeur de la toile.
Non seulement McGuinness n'a pas bougé d'un iota, mais cette formation au style si caractéristique a encore renforcé son verrou et trouve ses relais de plus en plus haut sur le terrain et évoluant toujours à la frontière des règles.

La question qui se pose alors est celle de la régularité, car comment ne pas penser à cette victoire tout aussi marquante face à un Tyrone en 2013, qui, étonnante similitude avec le Derry 2014, sortait d'une league réussie et ponctuée par une défaite en finale contre Dublin.
La suite des événements devaient s'avérer moins joyeuses pour les hills, battus sèchement par Monaghan en finale de l'Ulster puis lessivé par Mayo en quart du All-Ireland.
Le souvenir du déroulé de ce championship 2013 laisse donc un Donegal confiant autant que prudent.

Ce match fut aussi la révélation d'un talent, celui de Darach O'Connor, ce petit attaquant virevoltant, mobile et à la vista impressionnante, même si l'homme du match fut le half back Leo McLoone (25 ans), d'ailleurs auteur du but décisif en tout début de seconde période.

Derry a lui énormément déçu, trop lent pour surprendre une défense cadenassée, tombant dans un jeu à la main stérile et s'achevant systématiquement par un passage aux ailes alors que le centre de Donegal semblait moins compact. Les hommes de McIver ont les moyens de mieux faire et devront s'inspirer de Tyrone qui après avoir chuté d'entrée face à ce même Donegal l'an passé, était parvenu à se frayer un chemin jusqu'en demi-finale du All-Ireland.

Galway, toujours difficile à cerner en raison d'une irrégularité chronique, n'a pas laissé la moindre chance à une formation londonienne composée hier de six joueurs originaires du comté de...Galway.
Londres qui, après une étonnante saison 2013, est sèchement remis à sa place et renvoyé à ses lacunes par les hommes de Mulholland.
Galway dispose dorénavant d'une voie royale pour la finale avec une demie dont ils seront les grands favoris face à Sligo.

dimanche 25 mai 2014

Ulster, Tyrone au rattrapage




Pour commencer, je salue ici la naissance du Gaelic Sports World, le nouveau magazine digital bi-mensuel, dont voici le numéro pilote. Cette publication reprend une sélection d'article sur la GAA venant du monde entier (USA, Australie, Espagne et évidemment la France que j'ai l'honneur de représenter...), bonne lecture!



Down savait qu'une occasion en or leur avait filé entre les doigts dimanche dernier à Healy Park, cette dernière faute arrachée par Sean Cavanagh se chargeant lui même de transformer le free kick qui offrait sur le fil un match nul devenu inespéré au fil des minutes durant cette deuxième mi-temps de toute beauté, venant après une première particulièrement décevante.

Et hier soir, Tyrone, qui avait vu se profiler une seconde élimination consécutive en préliminaire (après Donegal l'an passé), n'a pas manqué son coup au Pairc Eisler, malgré un retour du tonnerre des locaux en fin de première mi-temps grâce à une série de quatre points (Conor Laverty, Maginn, O'Hare et la surprise Dan Gordon de retour pour la première fois depuis deux ans). Down qui aurait tout aussi bien pu rentrer aux vestiaires avec un point d'avance si Aidan Carr n'avait pas vendanger un penalty en tout début de rencontre.
Deux petits points d'avance seulement à la pause pour les red hands (1-06/0-07), mais un second but rapide signé Ciaran McGinley (auteur d'un doublé) donnait à nouveau de l'air à un Tyrone qui, contrairement à six jours en arrière, allait contrôler et s'assurer une victoire convaincante grâce notamment à une défense retrouvée. (3-11/0-12).

Un autre défi de taille s'annonce désormais pour les hommes de Mickey Harte puisqu'il faudra se défaire du champion d'Ulster en titre, Monaghan, dans ce qui sera une revanche du très accroché et controversé quart de finale du All Ireland du mois d'aout 2013,  remporté sur le fil par Tyrone.

Si il peut en nourrir quelques uns sur le sort du match de dimanche dernier, Down n'a pas de regrets à avoir sur celui d'hier et va devoir repartir au combat, rassembler ses forces pour se faire une place au soleil via les méandres du tournoi de qualif'.


Cet après midi (15h), un autre choc prometteur entre deux sérieux prétendants au titre provincial, Derry récent finaliste de la league recevra dans son Celtic Park, le voisin Donegal qui vient lui de retrouver sa place en Division 1 malgré une défaite inquiétante lors de la finale certes plus honorifique qu'autre chose, face à Monaghan.
Donegal sera au grand complet, et la star du milieu des hills, Neil Gallagher, tiendra bien sa place, malgré une blessure à la cheville contractée récemment à l'entrainement.
Derry comptera de son côté trois débutants en championship, le gardien Thomas Mallon, ainsi que les défenseurs Garteh McKinless et Kevin Johnson.

Derry v Donegal (Celtic Park, en direct sur RTE 2 et le player RTE à partir de 14h30 heure française)

DONEGAL
1. Paul Durcan – 2. Éamonn Mc Gee, 3. Neil McGee, 4. Karl Lacey – 5. Frank McGlynn, 6. Leo McLoone, 7. Anthony Thompson – 8. Neil Gallagher, 9. Martin McElhinney – 10. Christy Toye, 11. Ryan McHugh, 12. Odhrán Mac Niallais –13 Patrick McBrearty, 14. Michael Murphy (C), 15. Colm McFadden

DERRY
1. Thomas Mallon – 2. Dermot McBride, 3. Gareth McKinless , 4. Chrissy McKaigue – 5. Kevin Johnson
,6. Mark Lynch (C), 7. Gerard O’Kane  – 8. Fergal Doherty, 9. Patsy Bradley –10. Ciarán McFaul 
, 11. Sean Leo McGoldrick, 12. Enda Lynn – 13. Benny Heron, 14. Emmett McGuckin, 15. Cailean O’Boyle


En outre, et pour faire suite à la conversation entamée sur un fil de commentaires avec peredur, Kilkenny, retiré des compétitions inter-comtés en Irlande pour "défaut de résultats", dispute bel et bien en 2014 comme l'an passé, les compétitions inter-comté britannique, et disputer cet après midi son premier match de l'année, plus de quatre mois après les 31 autres comtés, en recevant le comté anglais du Warwickshire à Nowlan Park.
En 2013, Kilkenny s'était imposé face à Hertfordshire avant de subir deux lourdes défaites face au Lancashire et à la sélection écossaise.
Le capitanat revient à JJ Grace, joueur du club de Grangenolvan dans le comté de Kildare, le management étant assuré par Christy Walsh.

vendredi 23 mai 2014

Le XV des éxilés

Inspiré de l'article paru dans "the score.ie".

Description d'un phénomène récurrent pour ce pays et pour le monde amateur des sports gaélique.

 Alors que dimanche, Londres s'apprête à recevoir Galway avec dans ses rangs...sept joueurs originaires de ce comté, voici une sélection non exhaustive de joueurs de football contraints, comme nombre de leurs compatriotes, à l'émigration  vers Londres et la Grande-Bretagne souvent, et aussi vers les Etats-unis.

.

1. Adrian Faherty – de Galway en Angleterre

Faherty fut le gardien numéro un de Galway de 2008 à 2012. Installé à Londres depuis le début 2014, il s'est rapidement fait un nom dans son comté d'adoption, scorant même 1 but et 1 point lors d'un match en club dans une position de joueur de champ.
Après avoir effectué ses débuts dans les buts contre Waterford en league, il pourrait bien être titulaire ce weekend contre son comté natal.

2. Stephen Ormsby – de Roscommon en Angleterre

Ancien joueur de l'université DCU avec lequel il fut nommé joueur de l'année en 2011.
Il est parti pour l'Angleterre (son lieu de naissance) l'an dernier en quête d'un emploi.
Il figurait parmi les titulaires de la ligne de défenseurs de Roscommon vainqueur du All ireland minor en 2006, et remporta également un titre de champion du Connacht en 2010.
A 26 ans, es fans de Roscommon aimeraient le voir revenir intégrer l'effectif du comté.


3. Colin Forde – de Galway en Angleterre

Une majorité de fans de Galway le voyait comme le futur capitaine. Défenseur de 24 ans, vainqueur du All Ireland minor en 2007 , il a aussi tenu le brassard de capitaine avec les U21 lors du titre national de 2011 et comptait parmi les titulaires en senior ces dernières années.
Vivant désormais à Londres, il occupe un emploi de physiothérapiste dans un hôpital de l'East Kent et ne devrait pas jouer pour Londres cette année.


4. Peter Domican – de Roscommon à Dubai (E.A.U)

Comme Stephen Ormsby, Domican fait aussi partie du groupe vainqueur du All-Ireland minor en 2006 avec Roscommon ou il évoluait au poste d'arrière latéral.
En 2010, alors âgé de 20 ans, il mène Roscommon au titre de champion du Connacht en tant que capitaine et évoluant au poste de full back.
Son dernier titre majeur fut le All Ireland des clubs remporté avec son club de St.Brigids en 2013. Il fut d'ailleurs nommé homme du match à l'occasion de la demi finale contre les Crossmaglen Rangers, après un partie monstrueuse au marquage de Jamie Clarke.
Il vit à Dubaï pour raisons professionnelles.


 5. Keith Quinn – de Down aux États-Unis

Ce demi défensif tourné vers l'attaque figurait régulièrement dans le groupe de Down l'année dernière.
Il se révèle en 2009 au poste de milieu avec les minors battus en demi-finale du All Ireland par Mayo.
Il vit maintenant à New-York ou il faisait partie (au poste de milieu offensif) du XV battu par Mayo début mai.

6. Brian McGuire – de Kerry aux États-Unis

McGuire fit ses débuts en league lors de la saison 2011 contre Galway, et fut aligné pour la première fois en championship un an plus tard contre Westmeath en tournoi de qualification.
Après une prometteuse carrière dans les catégories de jeunes, McGuire fut titularisé à cinq reprises avec les seniors de Kerry; remportant deux titres de champion du Munster.
On a appris ce mois ci qu'il pourrait partir vivre dans le Kentucky pour y occuper un emploi dans l'industrie équine.

7. Conor Doherty – de Galway en Angleterre

Doherty s'est d'abord fait connaitre avec les minors de Galway, excellant dans la ligne de demi-défensifs durant leur campagne triomphale de 2007 qui les vit remporter le All Ireland. Il compte aussi un titre national en U21 (2011) et faisait partie du groupe senior.
Ces dernières années, le joueur de Tuam évoluait tant sur le poste de demi offensif que sur celui de milieu, ou il fut l'un des meilleurs éléments de 2013 pour Galway. Conor Dohert vit désormais à Londres mais il est peu probable qu'il figure dans le groupe des exiles cette année.

8. Paul Geraghty – de Galway en Angleterre

Un autre Galway man, Geraghty, qui évolua tant en championship qu'en league avec les "tribes", a fait le choix de représenter Londres lors de son installation dans la capitale britannique en 2008.  Il est la tour de contrôle du milieu de terrain londonnien depuis plusieurs saisons maintenant , et, luttant contre la douleur, a tenu un rôle majeur dans le parcours héroïque de l'an passé.

9. Brendan Quigley – de Laois à New York

Quigley a quitté Laois pour les lumières de New-York l'an passé, en quête d'un emploi, comme beaucoup d'irlandais.
Il fit ses débuts en senior en 2006 et à 28 ans, il fait incontestablement partie des meilleurs milieux du pays.
Quigley était l'un des cadres de l'équipe du comté vainqueur du All-Ireland minor en 2003, avant de rejoindre deux ans plus tard, la ligue de football australien avec la franchise des Brisbane Lions. Il faisait partie du XV de la big apple battu par Mayo en ouverture du Connacht le 4 mai dernier.

10. Ross Wherity – de Donegal aux États-Unis

A l'instar de Quigley, Ross Wherity a connu une expérience australienne en AFL et se trouvait lui aussi sur le terrain avec New York il y à trois semaines. Cet ailier besogneux était devenu un titulaire régulier de Jim McGuinness ces dernières saisons, et il avait connu toutes les sélections de jeunes du comté.
En ligue Australie, il évoluait avec le club des Grovedale Tigers, celui d'un ancien de Galway, Ronan Steede.


11. Brian Connor – d'Offaly aux États-Unis

Après une magnifique campagne 2013 avec Offaly, Brian est parti vivre à New-York, ou il se murmura qu'il pourrait lui aussi figurer dans le groupe senior, rumeurs s'avérant infondées.
L'an passé, Brian avait été élu homme du match lors de la finale victorieuse de Division 4 face à Limerick, inscrivant deux points au poste d'avant-centre.
Il est issu d'une famille très impliquée dans la vie du football gaélique du comté d'Offaly, et son absence face à Longford lors du tour préliminaire du Leinster dimanche dernier, a indéniablement pesée.


12. Alan Costello – de Sligo en Australie

Alan Costello occupe un poste de commercial pour le groupe de télévision Setanta Sports en Australie.
Il atteignit la finale du All-Ireland senior 2004 avec Mayo avant d'être "transféré" pour Sligo avec qui il remporta un titre provincial en 2007, recevant aussi une nomination dans la liste des All stars en 2010.
Costello a également remporté la Sigerson cup (compétition universitaire de référence) à plusieurs reprises avec Sligo IT.


13. Conor Lynam – de Westmeath aux États-Unis

En 2012, alors âgé de 21 ans, Conor Lynam avait décidé de tenter sa chance de l'autre côté de l'atlantique, au grand dépit des fans de Westmeath.
Lynam faisait partie d'une génération prometteuse dans le comté, mais comme pour Ian Coffey, l'attrait des marrons et blanc ne fut pas suffisant pour le voir rester au pays.
Une blessure l'a tenu éloigné du groupe New Yorkais face à Mayo.

14. Lorcan Mulvey – de Cavan en Angleterre

Elément majeur de l'équipe londonienne, l'actuel capitaine a même connu une nomination dans la liste de All-star 2013, étant en cela le premier joueur des exiles à connaitre un tel honneur.
A l'aise sur tout les postes offensifs, il l'est également au milieu, un poste qu'il occupa huit ans durant avec son comté natal de Cavan.
Après avoir connu toutes les sélection de jeunes avec son comté, il vit et joue à Londres ainsi que pour le club des Fulham Irish depuis 2010.


15. Nicky Joyce – de Galway aux États-Unis

Joueur au caractère "controversé", Joyce n'en est pas moins considéré comme un attaquant de talent.
Il affiche trois titres de champion du Connacht à son palmarès (2003, 2005, 2008), et connut une carrière en dent de scie, éjecté puis ré-intégré du XV de Galway à plusieurs reprises entre 2003 et 2012.
Comme Brian Connor, on a évoqué sa présence dans le groupe New-Yorkais, mais il a choisi de ne pas jouer pour sa ville d'adoption.


On pourrait aussi évoquer les noms de Daniel Flynn (Kildare), Cahir Healy (Laois), Niall Corkery (Dublin) ou encore Ryan Bradley. 

lundi 12 mai 2014

Les 10 questions majeures à J-6

A une semaine tout juste du véritable coup d'envoi du championship 2014, voici à coup sûr les dix questions majeures qui animent le monde de la GAA.


1) Les adversaires des dubs trouveront t-ils la parade au "kick outs" de Cluxton?


Aucun autre joueur sur le circuit ne pèse plus sur le jeu que le gardien de but des jacks, et la clé pour dérégler cette mécanique de précision est bien la capacité à tenir les dégagements du capitaine dubliner 70 minutes durant. Kerry et Mayo y étaient parvenus à peine plus d'une mi-temps avant de se disperser et de laisser "clucko" ajuster ses missiles sol-air à l'envie.
Cluxton a ses relais, Michael Darragh MacAuley, Diarmuid Connolly ou Paul Flynn autant que ses arrières latéraux peuvent assurer à la réception de ses dégagements aussi précis dans la latéralité que dans la profondeur.

2) Les jeunes pousses passeront t-elles le cap chez les "grands"?


Il n'existe jamais de garanties que des garçons performants en mars ou en avril poursuivent sur leur lancée l'été arrivé.
Parmi les éléments les plus prometteurs de cette nouvelle génération, on retiendra Cormac Costello (Dublin), Brian Hurley (Cork), Diarmuid Murtagh (Roscommon), Michael Argue (Cavan) ou encore Odhran MacNiallais (Donegal).
Costello, fraichement sacré en U21, aura probablement les meilleures chances d'exposition au plus haut niveau dans un collectif disposant d'une marge gigantesque, notamment sur le plan offensif. Tandis que Brian Hurley, auteur d'une superbe campagne printanière, pourrait être la nouvelle étoile d'un Cork en reconquête.

3) La chance tournera t-elle du côté du Kerry?


Fitzmaurice doit prier avant le début de ce championnat pour que les chats noirs qui ont élu domicile dans son jardin daignent choisir un autre lieu de résidence.
A la retraite de l'icône Paul Galvin sont venues s'ajouter les blessures du "gooch" (pour la saison) et de Kieran Donaghy (durée indéterminée).
La régularité aura manqué au kingdom durant une ligue en demi-teinte, Kerry sauvant finalement sans trop de peine sa tête en Division 1.
Le milieu devra se montrer bien plus présent physiquement et imposer sa marque d'entrée de jeu, ce qui ne fut jamais le cas durant la fin de l'hiver et le printemps.

4) SKY, un risque et (ou) une chance pour la GAA?


Un peu des deux probablement, l'arrivée du géant de l'audiovisuelle britannique dans le monde des sports gaéliques n'a pas manqué de susciter quelques controverses.
Le pay per view (avec le nouveau système GAAgo) et la manne financière qui l'accompagne ne pouvant que fragiliser encore un peu plus un système d'amateurisme déjà sérieusement remis en question au niveau inter-comté.
Les optimistes (dont je fais parti) argueront du fait que les dernières décisions d'importance prises par la GAA se sont avérées positives à long terme, gageons qu'il en sera de même pour l'arrivée de SKY et du système PPV.

5) l'Ulster toujours aussi indécis?


La province du nord reste, et de loin, la plus indécise et la plus relevée. Tenter de remporter un All-Ireland en partant de là peut être assimilé à une tentative d'escalade de l'everest.
La partie haute du tableau dans laquelle Tyrone et Down (qui s'affronteront en préliminaire ce dimanche) sera un vrai parcours du combattant, et chaque match une lutte à l'issue incertaine.
Plus encore que Derry (finaliste de la league), Tyrone, Donegal ou Cavan, c'est Monaghan, équipe la plus physique du pays qui semble un favori très crédible à sa propre succession.

6) Le carton noir, quel impact pour le premier championship de mise en place?


Cette league fut un laboratoire grandeur nature pour le tout nouveau carton noir dont l'application est entrée en vigueur au 1er janvier. Si on a put en évaluer les premiers effets au sortir de la saison régulière de cette Allianz Leagues, le véritable juge de paix sera évidemment le championnat.
Il faut espérer que, d'une part, les arbitres se mettront rapidement au niveau et jugeront de la façon la plus égale possible, et que d'autre part, les défenseurs ne seront pas systématiquement morts de trouille avant d'aborder un épaule contre épaule avec un millième de retard, car de source sure, les arbitres en lesquels les joueurs ont véritablement confiance se comptent sur la moitié des doigts d'une main, à savoir ceux sachant faire la différence entre joueur "dirty" et ceux qui ne le sont pas.

7) Dublin aura t-il droit à une véritable opposition ou s'échappera t-il, laissant le peloton loin derrière?


Il faut souhaiter pour l'intérêt de ce championnat que les Kerry, Mayo, Cork, Donegal, Tyrone et autre Monaghan sauront mettre en place un système suffisamment solide pour mettre à terre un tenant du titre qui semble intouchable après une league durant laquelle il aura su sortir vainqueur dans toutes les conditions de matchs aux scénarios bien différents.
Leur marge semble plus grande encore que l'an passé mais l'incertitude qui caractérise cette compétition (notamment en quarts ou demis) permet de penser que la partie n'est pas jouée et qu'aucun relâchement ne leur sera permis.

8) Vers un retour (provisoire) à la défense "blanket" pour casser la domination de Dublin?


La league a offert un festival de scores élevés et de spectacle.
Il est à souhaiter que cela se poursuive durant l'été, mais j'ai le pressentiment que quelques uns seront tentés par un retour au système défensif porté à son paroxysme par le Donegal de McGuinness.
Tout simplement parce qu'à ce jour, personne ne rivalise en terme de football avec l'équipe référence du moment, Dublin.
A moins d'un exploit défensif soixante dix minutes durant, existe t-il un moyen de mettre à terre Dublin.

9) La GAA orpheline du gooch, un successeur au maitre du jeu?


Le tout jeune retraité Tomás Ó Sé, affirmait récemment que Colm Cooper, dont il fut le coéquipier durant douze années, était le plus grand attaquant qu'il est jamais vu, et qu'ayant évolué au côté de Maurice Fitzgerald, autre légende offensive du Kerry, ces propos prenaient un sens particulier.
Cooper évolue clairement sur une autre planète, dans une autre dimension, il existe quantité de très bons joueurs sur le circuit actuel, mais aucun ne possède ce talent, cette classe naturelle, cette aura qui dépasse de loin le monde du football gaélique.
Le gooch peut craindre que son comté, sans lui, ne parvienne à remporter le titre, mais il peut dormir sur ses deux oreilles, son titre de légende vivante du jeu ne sera très probablement pas partagé ou approché cet été.

 10) ?


La dixième question est celle posée l'an passé à la création du blog, qui pour décrocher la SAM en septembre?  Laissez votre réponse via le sondage présenté ci contre.