All-Ireland 2018

dimanche 20 mai 2018

Tournoi de Toulouse, si près...si loin.


Le Paris Gaels indétrônable (crédits: twitter du Paris Gaels)




Le championnat fédéral 2018 s'est achevé hier par un tournoi de Toulouse ultra disputé, et comme attendu, d'un niveau extrêmement élevé. Retour sur le dernier majeur de la saison avant les grandes finales nationales qui se tiendront à Lyon dans un mois.



Ça se joue vraiment à peu de choses une saison, une passe inspirée ou un poil trop longue, un tir jugé dedans ou dehors pour quelques centimètres, un arrêt décisif ou un attaquant qui fait trembler les filets, et cela s'est encore vérifié hier au stade Sordelo.

Paris réalise donc le grand chelem après avoir gagné en février à domicile, en mars à Clermont et le mois dernier à Niort. 6 matchs, 6 victoires, parfois dans la douleur, mais toujours avec une impressionnante force défensive et cette aptitude à "sentir le match" comme personne, savoir quand rétrograder en côte ou quand mettre un coup d'accélérateur pour doubler. Le lot des grandes équipes.
Pour la Provence, c'est la récompense logique d'un saison splendide. Vainqueurs à domicile du premier tournoi de leur histoire pour la St.Patrick, les joueurs de La Fare étaient parvenus à limiter les dégâts à Niort pour s'offrir le droit de jouer leur place en D1 sur ce tournoi haut garonnais. Mission accomplie.
Les provençaux auront laissé deux matchs en cours de route, deux fois face à Paris, deux fois pour deux petits points (comme en demi finale à Aubervilliers au mois de février), mais la victoire au courage face à Bordeaux en demi leur ouvre les portes de l'élite, une grande première.
À chacun sa bête noire. Si celle de la Provence est Paris, celle des bordelais cette saison est bien...Provence. Mais cette troisième défaite en trois confrontations ne prive pas pour autant le Burdigaela de la deuxième place de fédérale et d'une deuxième qualification consécutive pour les finales de D1 France, la quatrième en cinq ans.
Car passée la déception de la défaite à l'issue d'une rencontre à couteaux tirés face au GF Provence, les girondins ont superbement redressé la barre pour dominer Clermont en demi et s'offrir la troisième place du tournoi.

Du côté des bougnats, la déception est évidemment immense. Clermont rêvait de réaliser la passe de trois après avoir participé aux finales D1 en 2016 et 2017. Un peu courts face à Paris en demi et payant les efforts accumulés avec un effectif limité en nombre quoique riche en talent, les auvergnats ont doucement décliné pour terminer à la 4ème place, tant du tournoi que du championnat.
Clermont vise maintenant la reconquête d'un titre de D2 remporté pour la dernière fois en 2015 à Guerande.
Si ils seront favoris de ces finales de D2, les clermontois auront quand même fort à faire, car outre les formations bretonnes, Toulouse ne rêvera que de revanche à Lyon.
Sur leurs terres et après une saison blanche, les toulousains pouvaient légitimement croire en leurs chances. Mais il s'en est fallu de trois trois rien, contre Bordeaux d'abord (0-06/1-04), puis surtout contre Clermont lors du match décisif pour sortir de la phase de groupe (1-06/1-06).
Oui, décidemment, une saison se joue à si peu de choses....
Derrière ce big five, la formation B du Paris Gaels, longtemps d'un niveau équivalent à l'équipe A, voudra refaire le coup de 2016. La deuxième équipe parisienne avait cette année là pris le meilleur sur Bordeaux pour remporter le titre de champion de France honneur (D2).

Encore un cran en dessous, on retrouve les admirables dragons niortais, champions de D2 en titre. Battus trois fois et logiquement par Clermont, Toulouse et Bordeaux, Niort n'est jamais "largué", ne lache jamais un match face à des formations pourtant supérieures. Les niortais décrochent une 7ème place méritée en battant Lyon d'un petit point en match de classement.
Des lyonnais qui comme les azurréens sont parfois capables de très beaux passages, mais trop courts en effectif pour esperer tenir la distance dans un tournoi si long et au niveau aussi élevé.
Mention enfin au club Bordelais qui, seul avec Paris aura aligné une formation B sur tout les tournois, chapeau!

Quatre semaines nous sépare du grand feu d'artifice national qui se tiendra dans la capitale des gaules...ou presque (Villeurbanne). Quatre semaines pour peaufiner ou inventer de nouvelles mises en place, pour entretenir la flamme ou la ranimer, quatre semaines pour rêver.


Les résultats complet et le classement final,

Poule A

Paris A 4-06 - Paris B 0-02 (18-2)
Provence 7-04 - Lyon 1-01 (25-4)
Paris A 4-08 - Bordeaux B 1-02 (20-5)
Paris B 1-09 - Lyon 1-01 (12-4)
Paris A 0-07 - Provence 0-05 (7-5)
Paris B 1-03 - Bordeaux B 0-06 (6-6)
Provence 4-06 - Bordeaux B 1-02 (18-5)
Paris A  2-11 - Lyon 1-02 (17-5)
Provence 1-08 - Paris B (11-3)
Lyon 3-08 - Bordeaux B (17-3)

Classement:

 ________________________________________________
1. Paris A | 4V -0N- 0D | 10-32 (62) - 2-11 (17)| +45
2. Provence | 3V- 0N- 1D | 12-23 (59) - 2-13 (19)|+40
------------------------------------------------------------------------
3. Paris B  | 1V- 1N- 2D |  2-17 (23) - 6-21 (39)| -16
4. Lyon | 1V- 0N- 3D | 6-12 (30) - 10-27 (57)| -27
5. Bordeaux B | 0V- 1N- 3D| 2-13 (19) - 12-25 (61)| -42



Poule B

Bordeaux A 6-07 / Azur 0-01 (25-1)
Clermont 2-04 / Niort 0-03 (10-3)
Bordeaux A 1-04 / Toulouse 0-06 (7-6)
Clermont 3-09 / Azur 0-01 (18-1)
Toulouse 2-04 / Niort 0-04 (10-4)
Bordeaux A 1-03 / Clermont 0-03 (6-3)
Toulouse 3-05 /  Azur 0-05 (14-5)
Bordeaux A 0-07 / Niort 0-02 (7-2)
Clermont 1-06 / Toulouse 1-06 (9-9)
Niort 1-05 / Azur 0-03 (8-3)

Classement :

_______________________________________________
1. Bordeaux A | 4V- 0N- 0D| 8-21 (45) - 0-12 (12)| +33
2. Clermont | 2V- 1N- 1D| 6-22 (40) - 2-13 (19)| +21
---------------------------------------------------------------------
3. Toulouse | 2V- 1N- 1D| 6-21 (39) - 2-19 (25)| +14
4. Niort| 1V- 0N- 3D| 1-14 (17) - 4-18 (30)| -13
5. Azur| 0V- 0N- 4D| 0-10 (10) - 13-26 (65)| -55


Phase finale


9-10e place

Bordeaux B / Azur ?-?

7-8e place
Niort 1-06 / Lyon 1-05 (9-8)

5-6e place
Toulouse 4-07 / Paris B 0-04 (19-4)

Demis-finale
Paris A 1-07 / Clermont 1-05 (10-8)
Provence 0-10 / Bordeaux A 0-08 (10-8)

3-4e place
Bordeaux A 2-06 / Clermont 0-05 (12-5)

FINALE
Paris A 1-06 / Provence 1-04 (9-7)


Classement du tournoi  majeur de Toulouse (et points attribués)

1. Paris A....25pts
2. Provence...20pts
3. Bordeaux A...16pts
4. Clermont.....13pts
5. Toulouse......11pts
6. Paris B........10pts
7. Niort............9pts
8. Lyon.............8pts
9. Azur............7pts
10. Bordeaux B......6pts

Classement général final du championnat fédéral 2018:

1. Paris A.....76pts
2. Bordeaux....55pts
3. Provence.....52pts
---------------------------------------
4. Clermont.....50pts
5. Paris B........38pts
6. Toulouse....37,5pts
7. Niort........32pts
8. Lyon........28pts
9. Bordeaux B....26pts
10. Azur.......23,5pts
11. Angers...18pts
12. Lille......8pts
13. Berry...5pts
14. Naïves....4pts


Résumé de la saison 2018:


 
 

  





Tournoi de Paris                Tournoi de Bordeaux

1er: Paris A                           1er: Bordeaux
2ème: Paris B                        2ème: Toulouse
3ème: Provence                    3ème: Niort


Tournoi de Provence        Tournoi de Clermont  
1er: Provence                      1er: Paris A
2ème: Bordeaux                 2ème: Clermont
3ème: Azur                          3ème: Paris B


Tournoi de Niort               Tournoi de Toulouse

1er: Paris A                         1er: Paris A
2ème: Clermont                 2ème: Provence
3ème: Bordeaux                3ème: Bordeaux



samedi 12 mai 2018

Championship 2018- Munster: le preview



Trophée: Munster Senior Football Cup
Tenant du titre: Kerry (79 titres)
Comté le plus titré: Kerry

Les cinq dernières finales:

Année Champion Finaliste 
2017Kerry 1-23Cork 0-15
2016Kerry 3-17Tipperary 2-10
2015Kerry 2-15 1-11 (Replay)Cork 3-12 1-6 (Replay)
2014Kerry 0-24Cork 0-12
2013Kerry 1-16Cork 0-17


Quatre des cinq dernières finales du Munster ont opposé Kerry à Cork (toutes remportées par Kerry), et l'édition 2017 n'a pas fait exception à la règle. Les deux comtés exercent un quasi droit de préemption sur les deux places de finalistes.

Si Il existe une rivalité authentique ou une sorte d'équivalent de classico dans le football gaélique, Il est là. Les deux équipes se sont affrontées à 115 reprises en championship (Kerry dominant largement avec 71 victoires pour 33 victoires à Cork et 11 nuls).
Mais la récente montée en puissance de Clare et surtout de Tipperary, combinée au déclin incontestable de Cork , laisse entrevoir d'autres options dans un avenir proche.


Au même titre que Dublin dans le Leinster, même si l'écart de niveau est un peu moins criant, Kerry est depuis un certain temps, intouchable dans son près carré du Munster.
À plus forte raison avec la baisse de niveau des rebels.
Kerry bénéficie d'un boulevard, et probablement pour un bon moment.
D'autant que le reservoir à talents est sans limite dans le kingdom, et que la génération à venir est certainement l'une des plus prometteuses de l'histoire du comté.

Côté Cork, 2015 fut une année bascule. Cette année là, Les rouges sont en finale de D1 et poussent Kerry à un replay en finale provinciale.
Mais les espoirs nés de ce bon début de saison s'écrasent sur Kildare au 4ème tour des barrages. Une désillusion qui vient en définitive confirmer le lent déclin amorcé depuis le dernier titre en All-Ireland en 2010.
En 2016, Cork descend en D2 et y sera encore l'an prochain.

Entre temps, la nature ayant horreur du vide, les prétendants alternatifs se sont déclarés.
Tipperary plus habitué aux succès en hurling, a  tenté de capitaliser sur sa superbe année 2016, marquée par une demi-finale de All-Ireland.
Le premier county est remonté en D2 en 2017 et vient de réaliser une league assez solide (4ème).
Clare, autre bastion du hurling, s'affirme comme un challenger à ne pas négliger. Surprenants quart de finaliste du All-Ireland 2016, et installés en D2 depuis cette même année, les hommes de Colm Collins s'estiment à juste titre en mesure de rallier ce fameux et si convoité top 8.

Waterford et Limerick pourraient du coup paraître détachés dans le Munster, mais il n'en est rien. 
Les premiers passèrent à un petit point de taper Cork dès les quarts de finale en 2017,  Limerick s'inclinant par le même écart et au même stade de la compétition face à Clare.

En dehors de l'intouchable Kerry donc, tout ou presque paraît envisageable dans une province dont la compétitivité au niveau national croît d'année en année.

Fionn Fiztgerald et Johnny Buckley (Kerry), champions 2017




Pronostic:

Champion: Kerry

Finaliste: Tipperary


Calendrier:

19 mai: Quart de finale: Tipperary - Waterford, au Semple Stadium de Tipperary

19 mai: Quart de finale: Clare - Limerick, au Gaelic Grounds de Limerick

26 mai ou 2 juin : Demi-finale: Cork - Tipperary/Waterford

3 juin: Demi-finale: Kerry - Clare/Limerick, au Fitzgerald Stadium de Killarney

23 juin: Finale


Le bracket:


Quarts de finale
Demis-finaleFinale 
Colours of Clare.svg Clare
Colours of Leinster Council.svg Limerick
Colours of Leitrim.svg Kerry
Colours of Cork.svg Cork
Colours of Roscommon.svg Tipperary
Colours of Monaghan.svgWaterford