All-Ireland 2014

mardi 23 août 2016

Kerry-Dublin, choc en chiffres!


Anthony Maher (Kerry) et Denis Bastick (Dublin) à la lutte lors de finale 2015




Kerry/Dublin c'est LA grande rivalité nationale du football gaélique. Les deux formations se retrouveront pour la 29ème fois dans le cadre du championship à Croke Park ce dimanche (16h30) pour une place contre Mayo en finale du All Ireland le 18 septembre prochain.

Dublin s'est déjà imposé à deux reprises cette année face à son grand rival du sud ouest, en ouverture de l'Allianz League le 30 janvier (2-14/0-14) puis en finale de cette même compétition le 24 avril à Croke Park (2-18/0-13) dans ce qui constituait son quatrième titre consécutif dans le championnat printanier.
Dublin reste surtout sur trois victoires de rang face au kingdom (2011 en finale, 2013 en demi et la dernière fois en septembre 2015 à nouveau en fnale), alors qu'avant 2011 il fallait remonter à...1977 pour trouver trace d'une victoire des dubs contre Kerry.
Kerry n'a donc plus dominé son vieux rival dans le cadre du All Ireland Championship depuis 2009 et une large victoire en quart de finale (1-24/1-07) sur la route de son 36ème titre.
La plus longue séquence victorieuse dans le temps apartient à Kerry et s'étend de 1941 à 1975, période durant laquelle le kingdom s'imposa six fois sans réponses des dubs. Kerry détient aussi la plus grande série de victoires conséctives avec neuf succès de rang entre 1978 et 2009.

Dublin sera en quête d'une quatrième victoire consécutive face à Kerry. Avant cette série débutée en 2011, les dubs n'avait connu que deux "séries" de victoires, la première en 1909 et 1924 et la seconde lors du fameux doublé 1976-1977. La demi finale de 1977 est d'ailleurs considérée avec celle de 2013 comme faisant partie de deux des plus grands matchs de l'histoire du jeu.

De façon assez étonnante, Dublin compte plus de "survivants" (sept) de la déroute de 2009, (Stephen Cluxton, Denis Bastick, Paddy Andrews, Paul Flynn, Dermo Connolly, Cian O'Sullivan et Bernard Brogan). contre cinq Kerrymen figurant toujours dans le groupe de 2016 (Marc O'Se, Killian Young, Donnchadh Walsh, Darran O'Sullivan et Aidan O'Mahony).

Dublin reste sur une série de 26 victoires consécutives (toutes compétitions confondues) depuis la défaite face à...Kerry (1-10/0-15) le 1er mars 2015 en league.
Si le match de dimanche se jouera à guichets fermés (les 82.300 places de Croke Park seront occupées), le record de 1955 ne sera pas battu. 87,102 personnes avaient assisté à la victoire des dubs face à Kerry (0-12/1-06) en finale du All Ireland.

Voici donc quelques rappels en chiffres pour mieux appréhender le choc de dimanche.

LE PARCOURS DE DUBLIN
Dublin 2-21 Laois 2-10  (1/4 de finale du Leinster)
Dublin 0-21 Meath 0-11  (1/2 finale du Leinster)
Dublin 2-19 Westmeath 0-10  (Finale du Leinster)
Dublin 1-15 Donegal 1-10  (1/4 de finale du All-Ireland)
MEILLEURS MARQUEURS
Dean Rock…… …….1-33  (0-27 sur frees, 0-1 ‘45’)
Diarmuid Connolly…..1-11
Bernard Brogan………1-7
Kevin McManamon…..1-6

***
LE PARCOURS DE KERRY
Kerry 2-23 Clare 0-17  (1/2 finale du Munster)
Kerry 3-17 Tipperary 2-10  (Finale du Munster)
Kerry 2-16 Clare 0-11  (1/4 de finale du All-Ireland)
MEILLEURS MARQUEURS
Paul Geaney..... ......2-12  (0-4 sur frees)
Stephen O’Brien.....1-7
James O’Donoghue...0-9  (0-5 sur frees)
Darran O’Sullivan.....1-5


DUBLIN - KERRY: LES 28 PRECEDENTS
Ce match sera le 29ème entre les deux équipes depuis leur premier affrontement en 1892. Kerry mène 17 victoires à 9 et par deux fois le match s'est achevé sur un résultat nul.

2015: Dublin 0-12 Kerry 0-9 (Finale All-Ireland)
2013: Dublin 3-18 Kerry 3-11 (1/2 All-Ireland)
2011: Dublin 1-12 Kerry 1-11 (Finale All-Ireland)
2009: Kerry 1-24 Dublin 1-7 (1/4 All-Ireland)
2007: Kerry 1-15 Dublin 0-16 (1/2 All-Ireland)
2004: Kerry 1-15 Dublin 1-8 (1/4 All-Ireland)
2001: Kerry 2-12 Dublin 1-12 (replay 1/4 All-Ireland)
2001: Kerry 1-14 Dublin 2-11 (1/4 All-Ireland)
1985: Kerry 2-12 Dublin 2-8 (Finale All-Ireland)
1984: Kerry 0-14 Dublin 1-6 (Finale All-Ireland)
1979: Kerry 3-13 Dublin 1-8 (Finale All-Ireland)
1978: Kerry 5-11 Dublin 0-9 (Finale All-Ireland)
1977: Dublin 3-12 Kerry 1-13 (1/2 All-Ireland)
1976: Dublin 3-8 Kerry 0-10 (Finale All-Ireland)
1975: Kerry 2-12 Dublin 0-11 (Finale All-Ireland)
1965: Kerry 4-8 Dublin 2-6 (1/2 All-Ireland)
1962: Kerry 2-12 Dublin 0-10 (1/2 All-Ireland)
1959: Kerry 1-10 Dublin 2-5 (1/2 All-Ireland)
1955: Kerry 0-12 Dublin 1-6 (Finale All-Ireland)
1941: Kerry 2-9 Dublin 0-3 (replay 1/2 All-Ireland)
1941: Kerry 0-4 Dublin 0-4 (1/2 All-Ireland)
1934: Dublin 3-8 Kerry 0-6 (1/2 All-Ireland)
1932: Kerry 1-3 Dublin 1-1 (1/2 All-Ireland)
1924: Kerry 0-4 Dublin 0-3 (Finale All-Ireland)
1923: Dublin 1-5 Kerry 1-3 (Finale All-Ireland)
1908: Dublin 0-10 Kerry 0-3 (Finale All-Ireland)
1904: Kerry 0-5 Dublin 0-2 (Finale All-Ireland)
1892 Dublin 1-4 Kerry 0-3 (Finale All-Ireland)

Les deux équipes se sont donc affrontées 11 fois en demi-finales, Kerry a gagné 6 fois à ce stade de la compétition, Dublin 3 fois pour un match nul.


LEURS CINQ DERNIERES DEMI FINALES
Dublin a gagné deux de ses cinq dernières demi finales, en a perdu deux et fait un match nul; Kerry en a lui gagné trois, pour une défaite et un nul.

DUBLIN
2015: Dublin 3-15 Mayo 1-14 (replay) 2015: Dublin 2-12 Mayo 1-15 (nul) 2014: Donegal 3-14 Dublin 0-17 2013: Dublin 3-18 Kerry 3-11 2012: Mayo 0-19 Dublin 0-16
KERRY
2015: Kerry 0-18 Tyrone 1-11 2014: Kerry 3-16 Mayo 3-13 (replay –ap) 2014: Kerry 1-16 Mayo 1-16 (nul) 2013: Dublin 3-18 Kerry 3-11 2011: Kerry 1-20 Mayo 1-11

LEUR DERNIER FACE A FACE

FINALE DE L'ALLIANZ LEAGUE  2016

Dublin 2-18 Kerry 0-13 (24 Avril, à Croke Park) 

Dublin menait 0-10 à 0-8 à la mi-temps, et 0-13 à  0-11 lorsque le milieu défensif de Kerry, Aidan O'Mahony fut exclu en seconde période. Dublin prit finalement le meilleur sur Kerry 2-3 à 0-0 dans les dix dernières minutes.
Dublin: S Cluxton; P McMahon, J Cooper (0-1), D Byrne; J McCarthy, C O’Sullivan, J Small; B Fenton (0-1), D Bastick; P Flynn (1-0), D Rock (0-5, 0-3 frees, 1-0 pen) C Kilkenny (0-2); P Mannion (0-1), D Connolly ((0-1), B Brogan (0-4). Rempl: MD Macauley pour Bastick; K McManamon (0-2) pour Connolly, C Costello (0-1) pour Rock, M Fitzsimons pour McMahon, E Lowndes (1-0) pour Small. entr: Jim Gavin
Kerry: B Kealy; M O Se, M Griffin, S Enright; P Crowley (0-2), A O’Mahony, F Fitzgerald; K Donaghy (0-1), D Moran; B Sheehan (0-3  frees), P Murphy (01), D Walsh (0-1); D O’Sullivan (0-2), C Cooper (0-1), S O’Brien (0-2). Rempl: K Young pour Fitzgerald; B O’Sullivan pour Walsh, J Lyne pour Griffin, BJ Keane pour O’Brien; P O’Connor pour Crowley, M Geaney pour Murphy. entr. Eamonn Fitzmaurice 


























dimanche 21 août 2016

Mayo en finale, la fin de la belle aventure pour Tipperary, les résultats du weekend

Mayo 2-13/0-14 Tipperary

Jason Doherty slots home Mayo's opening goal
Jason Doherty inscrit le premier but de Mayo



Après deux éliminations successives en 1/2 finale (les deux fois après deux magnifiques, mais cruels replay contre Kerry en 2014 et Dublin en 2015) Mayo n'a pas laissé passer sa chance contre un Tipperary valeureux et qui n'aura jamais abandonné mais qui, privé qu'il fut au bout de 10 minutes, de son excellent demi défensif Billy Maher (exclu pour carton noir), aura porté ce but évitable encaissé à la 27ème, comme un boulet au pied tout au long de la rencontre.



Mayo retrouve la finale pour la première fois depuis 2013 et après un parcours cahotique marqué par une élimination en demi-finale du Connacht contre Galway puis par un 2ème tour de barrages délicat contre Fermanagh.
 Mais de l'avis général,  les partenaires de Aidan O'Shea (élu homme du match par le Sunday Game) devront, et ce quel que soit leur adversaire en finale (Dublin ou Kerry) , montrer autre chose pour espérer ramener enfin la SAM dans l'ouest pour la première fois depuis 1951.

*Ci contre, l'humour des fans de Mayo ne se dément pas. 
La légende voulant que Mayo ne gagnera pas le All Ireland tant que l'un des membres de la génération 51 sera toujours de ce monde...



 

 

 

Acheson, l'adieu aux armes...


En plus de cette défaite honorable, les fans de Tipperary en ont pris un deuxième coup sur la cafetière en apprenant dans la soirée que leur capitaine et héros Peter Acheson ne serait pas dans le groupe en 2017 et peut être 2018. Le milieu de Moyle Rovers a déclaré sur l'antenne de Newstalk après le match perdu contre Mayo qu'il partait pour Dubaï pour raisons professionnelles.

"Je devais déjà y aller il y à deux ans, mais on m'a convaincu deux fois de rester"..."Je suis content de le faire maintenant avec ma compagne à vrai dire, j'ai 26 ans et d'ici deux ans, je pourrai probablement rechausser les crampons à un bon niveau"..."je joue depuis sept ans au plus haut niveau et si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferai jamais, c'est simplement dommage que cela arrive quand l'équipe commence à tourner"
Par ailleurs, Acheson est revenu sur le match de cet après midi et avoue sa déception à titre individuel mais sa fierté du collectif.
"Je ne suis pas satisfait de ma perf, mais je me suis cassé la main dans la semaine et je jouais avec une infiltration assez lourde...mais les gars ont fait un gros boulot, c'est dur de ne pas l'avoir fait"
Le coach de Tipperary, si il reconnait que ce départ sera difficilement comblé, tient à saluer son capitaine exemplaire,
"C'est le choix d'une vie, c'est son choix et celui qu'il a fait avec sa petite amie plus tôt dans la saison, c'est tout à son honneur d'avoir sû laisser ça de côté tout ce temps pour se consacrer à l'équipe et aux objectifs, je lui souhaite le meilleur"..."il est là depuis 2008, il faisait parti de l'équipe des U21 championne du Munster en 2010, il a énormément donné à Tipperary, c'est un joueur exceptionnel et il serait titulaire dans toutes les équipes du pays"

Ce genre de départ est une constante dans un sport totallement amateur et dans un pays toujours fragile et pas assez grand pour tout ses talents. Une fatalité d'autant plus difficile à gérer dans les "petits" comtés, surtout si la section hurling est puissante comme c'est évidemment le cas à Tipperary.

Mais comme Galway et Roscommon dans le Connacht, Tipperary table sur sa formation de grande qualité et les perfs dans les catégories jeunes commencent à se traduire à l'échelon supérieur. Qui plus est Tipp devrait aussi récupérer certains de ces éléments les plus prometeurs l'an prochain...


Feuille de match:


MAYO: D Clarke; B Harrison, B Moran, K Higgins; L Keegan (0-01), C Boyle (0-01), P Durcan; S O’Shea, D Vaughan; K McLoughlin (0-01), A O’Shea (0-01), D O’Connor (0-02); J Doherty (1-00), A Moran (0-04), C O’Connor (0-03frees).

Rempl: T Parsons pour S O’Shea (53), C O’Shea (1-00) pour Doherty (58), E Regan pour Moran (63), C Barrett pour Boyle (67), A Dillon pour McLoughlin (69), C Loftus pour C O’Connor (70+1). 

TIPPERARY: E Comerford; C O’Shaughnessy, A Campbell, C McDonald; B Maher (0-01), R Kiely, J Feehan; P Acheson, G Hannigan; J Keane, M Quinlivan (0-07frees), B Fox; K O’Halloran (0-02, 1free), C Sweeney (0-03, 1free), P Austin (0-01).

Rempl
: S Leahy pour Kiely (carton noir 10), A Moloney pour Leahy (32), S O’Connell pour O’Shaughnessy (56), I Fahey pour O’Halloran (66), M Dunne pour Keane (70+2).

Arbitre : D Coldrick (Meath)


La fiche stats

Les coups-francs concédés par Mayo, une tendance en inquiétante progression

Minors & féminines


Chez les minors, Galway a décroché le premier billet pour la finale du All Ireland en écartant Donegal (2-12/1-11) et retrouve un niveau de compétition plus atteint depuis 2007 et une victoire contre Derry.
Les tribes affronteront le 18 septembre prochain le vainqueur de la deuxième demi-finale qui opposera dimanche prochain Kerry à Kildare en ouverture de la demi finale senior Dublin/Kerry.

Du côté des féminines, après Dublin et Mayo la semaine dernière, le quintuple tenant du titre Cork et une impressionnante équipe de Monaghan (large vainqueure de Kerry (6-17/1-16) se sont qualifiés pour le dernier carré du All Ireland.

les demis opposeront Mayo à Dublin (le 27.08) et Monaghan à Cork (le 3.09).