All-Ireland 2014

jeudi 15 septembre 2016

Mayo, un record à éviter.

La série de sept défaites concédées par Mayo en finale de All Ireland pourrait, en cas de huitième revers dimanche contre Dublin, se transformer en un nouveau record dans l'histoire de la GAA.
Les Westerners tiennent pour l'heure la co-propriété en tête de ce triste palmarès avec Cork qui avait également buté sept fois consécutivement sur la dernière marche (1891, 1894, 1897, 1899, 1901, 1907 et 1908) avant de connaitre enfin le succès en 1911.

Depuis son dernier titre en 1951, Mayo a perdu les finales de 1989, 1996, 1997, 2004, 2006, 2012 et la dernière en 2013 pour un petit point contre Dublin.

Au total Mayo s'est incliné 11 fois à ce stade ultime de la compétition, pour trois victoires. Seuls Dublin (13), Cork (16) et Kerry (22) comptent plus de défaites en finale, mais tous on remporté plus de Sam Maguire avec respectivement 25, 7 et 37 titres à leurs palmarès.
Limerick est en outre le seul comté a n'avoir jamais perdu une finale, s'imposant lors de ses deux apparitions en finale en 1887 et 1896.

Si les partenaires de Aidan O'Shea et les fans superstitieux de Mayo veulent quelques raisons supplémentaires de croire en leurs chances, ils pourront les trouver en constatant que Cork a mis un terme a sa série funeste en gagnant son premier trophée trois ans après sa dernière désillusion en finale. Un miroir qui, jusqu'à dimanche, rend une image parfaitement semblable...



jeudi 8 septembre 2016

Actu de la semaine, Harte, Fitzmaurice, O'Donnell...coach en stock




 S'agirait t-il d'une mutinerie et du début de la fin pour Mickey Harte à la tête de Tyrone? Les délégués des clubs du comté formant l'éxécutif étaient réunis mardi soir à Garvaghey pour statuer, entre autre, sur la demande d'extension du contrat du manager des red hands. Un contrat qui avait déjà été prolongé de deux ans l'an dernier, et que Harte voulait voir confirmé jusqu'à fin 2018.
On s'attendait à une ratification sans coup férir mais de façon surprenante, le board a mis son véto, décidant de rester sur un statu quo par rapport au contrat en vigueur.
Cette saison, l'homme d'Errigal Ciarán a mené Tyrone a son premier titre en Ulster depuis 2010, mais n'est pas parvenu a passer l'obstacle Mayo en quart de finale du All Ireland.
Mickey Harte a pris les rênes du comté en 2002, remportant la Sam Maguire Cup l'année suivante et en ajoutant deux supplémentaires en 2005 et 2008. Il est à ce jour, l'entraineur de football ayant la plus grande longévité.





Meilleur joueur de Kerry à la notation (1 but et 4 points) lors de la somptueuse demi finale perdue par son équipe face à Dublin il y à 10 jours, Paul Geaney a logiquement été élu meilleur joueur du mois d'aout par ses paires. Le joueur de Dingle fut l'un des grand artisans de la série de 10 points consécutifs en fin de première mi-temps et inscrivit le second but du kingdom.



Paul Geaney devant Bernard Brogan (Dublin)


Éamonn Fitzmaurice -dont le contrat a été prolongé jusqu'en ocotbre 2018- a d'ailleurs admis qu'il avait peut être commis une erreur en sortant Geaney en fin de match contre Dublin.
A l'occasion d'un entretien accordé à la station en langue gaélique Raidió na Gaeltachta,  le manager originaire de Finuge est revenu sur cette fameuse demi, "L'arbitre (David Gough) a clairement commis quelques erreurs ce jour là, mais même avec ses fautes, on doit gagner. On fait trop d'erreurs, spécialement dans les dix dernières minutes, et des erreurs qui coutent trop cher". Fitzmaurice a également identifié l'un des pêchés mignons de sa formation, "on manque encore de sang froid sur cette fin de match, il faudra bosser là dessus pour l'année prochaine, clairement".

Eamonn Fitzmaurice
A propos de Geaney, il avoue "Paul est le meilleur attaquant du pays en ce moment, peut être aurions nous dû le laisser sur le terrain oui, mais j'assume les choix tactiques pris dans un laps de temps extrèmement court et dans des circonstances spéciales. On peut toujours pointer tel ou tel absent comme ayant été en mesure de faire la différence à posteriori, mais c'est trop facile

Revenant sur sa prolongation de contrat sur Radio Kerry, il avoue que "la décision n'a pas été trop dure à prendre", "on a parlé avec Patrick (O'Sullivan) -le président du board de Kerry- plus tôt dans la saison, pendant la league, et à nouveau au moment de la finale du Munster en juillet, ma décision était prise et je voulais rester", et même si il a admis que le doute avait traversé son esprit après l'énorme déception de la défaite en 1/2 finale du All Ireland, il conclu "j'ai  rapidement obtenu l'assurance de la volonté de mon groupe de me voir rester,  et là...le doute s'est très vite envolé". "Evidemment, cet échec nous a fait mal, mais le boulot est inachevé et il faut le finir l'an prochain".

Fitzmaurice sera quoiqu'il en soit présent à Croke Park le 18 septembre pour apporter son soutien aux minors finalistes du All Ireland de la catégorie contre Galway et même si il reconnait que "évidemment, ce sera un crève coeur d'assister à cette finale, mais je me dois de soutenir les minors, je ne les ai pas vus beaucoup jouer cet été parcequ'ils jouaient le même jour que nous la plupart du temps, et puis ça ne peut qu'ouvrir l'apétit un peu plus pour l'an prochain".










Fergal O'Donnell

Du côté de Roscommon, la saison en clair obscur a laissé des traces, et le manager adjoint Fergal O'Donnell a jeté l'éponge, accompagné par deux des trois sélectionneurs, David Casey et Stephen Bohan, laissant ainsi Kevin McStay seul aux commandes du comté.
Le duo McStay-O'Donnell avait pris la suite de John Evans fin 2016 et emmené les rossies en demi finale de l'Allianz League avant de s'incliner en finale du Connacht contre Galway puis de se faire sortir lors du tour de barrage du All-Ireland par Clare dans la foulée.

Les dissenssions au sein du staff sont évidemment à l'origine de ce triple départ, "La décision de partir maintenant est prise dans l'intérêt supérieur du football à Roscommon et en vue d'éviter les inévitables risques de divisions qui naitraient d'une lutte pour le poste de manager entre moi et Kevin (McStay)".
 Ajoutant "Un travail de sape et de dénigrement a été récemment entrepris, c'est décévant et d'autant plus regrétable que ceux qui s'y adonnent sont les repsonsables de la promotion de la GAA dans le comté..."
Le communiqué commun s'achève sur une note d'espoir "Roscommon possède un groupe de joueurs très talentueux et dorénavant en tant que supporters, nous partageons l'espoir de les voir continuer à apprendre, progresser et finalement atteindre les objectifs en réalisant leur potentiel" .





The new facility is subject to planning permission
Le projet de nouveau centre d'excellence du handball à Croke Park


Des trois sports gaéliques administrés par la GAA, le handball (sorte de "pelote basque" irlandaise) est incontestablement le moins médiatique et s'est même retrouvé au coeur d'un imbroglio avec la grande association.
Un differend vieux de treize ans qui a pris fin cette semaine avec l'accord survenu entre le board de handball et la GAA. Ce conflit larvé portait sur le redéveloppement du handball et le réaménagement du centre national situé à Croke Park (originellement près de l'entrée de la Hill 16).
 Parallèlement à la construction d'un nouveau centre de handball, l'accord verra la construction d'une nouvelle entrée (en fait une entrée plus conforme au standards internationaux) au stade de Croke Park, ainsi que la contruction de nouveaux logements et la démolition de "Croke Villas", un ensemble d'habitations vieillot situé près du grand canal sur Sackeville Avenue, et ce, évidemment, sous réserve de l'autorisation de construction. L'édition du All Ireland 2016 se tiendra dans les installations existantes en Septembre et Octobre, et jusqu'à ce que le nouveau centre soit achevé.

Le président de la GAA, Aogán Ó Fearghail a déclaré: "La GAA voit l'accord avec le Conseil municipal de Dublin et le board de handball comme une opportunité pour la GAA d'apporter une contribution majeure à l'amélioration et au renouvellement de la zone entourant Croke Park."
Fintan Farrelly, président du Centre du Conseil irlandais du Handball, ajoutant : "L'épineux dossier du centre national a été résolu. Nous espérons maintenant une relation harmonieuse sur le long terme avec la GAA "
Un processus auquel l'ancien Taoiseach (premier ministre) Bertie Ahern a pris une part prépondérante.